Comment choisir le meilleur composteur ?

Le composteur est très utile pour les férus du jardinage ou de l’écologie. Il n’y a pas nécessité d’être un maître composteur pour se lancer dans le compost chez soi. Avoir son propre composteur permet de concevoir soi-même des fertilisants très bénéfiques pour les plantes. Vous pouvez ainsi posséder une culture biologique et naturelle en valorisant les déchets. Mais avant tout, le choix du composteur est déterminant pour la réussite de son compost. Découvrez comment choisir le bon composteur.

La matière du composteur

Choisir un composteur

Même si le composteur sert à accumuler les déchets organiques, il diffère d’une simple poubelle. En effet, il doit être capable de fournir les conditions nécessaires pour favoriser la fermentation d’un compost de qualité. Il existe deux matières de composteur.

D’abord, il y a le composteur en bois. Il est évident qu’il rejoint les aspirations écologiques. Il respecte l’environnement et ne coûte pas très cher. Il est tout à fait possible pour un bon bricoleur de concevoir lui-même son propre composteur en bois. De plus, il est esthétique. Il se fond au paysage de votre jardin pour épouser l’ambiance rustique. Et enfin, le bois est un excellent isolant. En effet, le processus de compostage requiert une température stable, alors qu’il s’étale sur plusieurs saisons. Le composteur en bois protègera les déchets des variations de température.

Ensuite, il existe le composteur en plastique. Il s’avère plus économique, certes, mais moins écologique de par sa matière non dégradable. Il est également plus durable et plus résistant par rapport à son homologue naturel. En effet, le bois, lui-même, d’origine végétale, peut se détériorer au contact de l’humidité et des micro-organismes du compost. Enfin, le composteur en plastique garantit une meilleure étanchéité, surtout pour le lombricompostage. Cela anticipe la fuite des vers, au risque d’une invasion dans votre domicile.

La taille du composteur

Il existe une grande variété de composteurs de toutes les tailles. Vous pouvez trouver des modèles adaptés à la cuisine, comme d’autres, idéaux pour le jardin. Le plus petit a une contenance de 2 litres. Il est, de ce fait, tout à fait possible de réaliser du compost, même en vivant dans un appartement. Vous devez aussi prendre en compte vos habitudes et le volume de vos déchets. De même, il faut considérer vos besoins pour l’utilisation de votre compost. En effet, si vous n’avez pas assez de surface dans votre jardin, il n’est pas nécessaire de produire une grande quantité de compost.

La forme du composteur dépendra de vos goûts, mais également de son emplacement. Vous trouverez des contenants cylindriques, carrés, ou rectangles. Pensez à prendre des mesures avant l’achat.

Les types de composteurs

Le type de composteur dépend de l’utilisation de celui-ci et du type de compost que vous comptez réaliser. Votre budget est aussi un critère signifiant. Le bac à compost est le moins cher. Il peut se présenter sous toutes les formes. Le composteur rotatif a un prix plus élevé, mais il est plus intéressant. Il est cylindrique et dispose d’une manivelle pour remuer le contenu. Cette technique accélère le processus de décomposition. Enfin, le plus cher, mais efficace reste le lombricomposteur. Ce produit permet d’élever des vers rouges. Vous devez acheter la vermicaisse avec les larves. Ces petites bêtes se nourriront de vos déchets. Ce sont ensuite leurs matières fécales qui deviendront vos futurs amendements.